La taille du féminisme compte.

Je viens de lire les blogs de Romain : être féministe en soirée et de Ève : être féministe avec trois grammes Je suis féministe, je suis identifié homme mais je ne m’y suis pas retrouvé. Ça m’a fait sourire, mais je crois que j’ai de la chance, je ne tombe pas dans des soirées…

J’ai fait des bêtises sur Facebook, et voilà le résultat.

3 jours de peine Depuis plusieurs mois, chaque matin j’ouvre mon compte Facebook et je clique sur le lien qui me propose de revoir ce que j’avais posté à la même date les années précédentes. Et j’efface tout. J’efface tout parce que je crois que le big-data est tout aussi dangereux pour nos vies personnelles…

Facebook et la censure des artistes féministes

Toute la journée d’hier j’ai été interdit de publier et de commenter sur Facebook. Sacré Facebook… J’ai donc été bloqué 24 heures pour avoir, méchant garçon que je suis, posté 2 œuvres de Annette Messager et les avoir repostées après que le censeur les ait effacées. Ce matin j’ai eu accès à Facebook pendant pendant…

Denis Baupin : Oui, je savais.

La toute première fois que quelqu’un a témoigné auprès de moi, c’était une copine des Verts qui me racontait en tête-à-tête que Denis lui avait mis la main aux fesses un jour et qu’elle l’avait rembarré immédiatement. Il n’avait pas insisté. C’était en 2010.

Au sujet d’un article de Mona Chollet.

Dans la délicatesse et la légèreté, Mona Chollet, pour répondre à la question (lourdement biaisée : aucune quantification du « tant », « de gauche » un terme devenu flou sous F. Hollande, le choix du mot « norme » utilisé pour heurter le lecteur) « Pourquoi donc tant de gens de gauche veulent-ils que le travail sexuel devienne la nouvelle…

Je n’ai pas besoin du féminisme

Je n’ai pas besoin du féminisme parce qu’étant né avec des testicules fonctionnelles la société a déjà tout arrangé pour que je sois dans le camp des dominants. Donc je n’en ai pas besoin pour moi. Mais je le suis par conviction, pas par besoin. Parce que je crois qu’une société patriarcale, c’est peut être…

Un choix éditorial maladroit (?) du journal Le Monde

2 graphiques, version « Le Monde ». Comme les hommes n’y sont pas représentés, on ne compare les barres de l’histogramme qu’entre-elles. Le 1er pourrait s’appeler : « où trouve t-on le plus de femmes ? » Le 2ème est titré. Comme tout bon graphique scientifique qui se doit. On en déduit que soit le titre du premier a…

Féministe, mais pas trop

          ATTENTION L’IMAGE QUI SUIT PEUT HEURTER VOTRE SENSIBILITÉ !     Vous êtes prêt-e-s ?     Allez, on y va : Traduction apeupresque : « si je devais dire quelle est l’émotion principale de la masculinité américaine, c’est l’anxiété. Pourquoi ? Parce que vous devez prouver votre masculinité tout le…