« One of these days I’m gonna cut you up into little pieces. »

 

On est allongés tous les deux Philippe et moi, entre les deux enceintes énormes. Deux cubes noirs, gros et lourds comme des lave-linge avec des boomers plus larges que nos cranes. On est là, couché tous les deux, collés l’un à l’autre à écouter Meedle de Pink-Floyd pendant qu’une casserole d’eau tièdit sur le poele qui chauffe que dalle. On espère manger du riz plus tard.

« One of these « François ! »days I’m gonna cut you up « François ! » into little pieces. »

C’est faible, ça vient de la rue. Y’a un type qui m’appelle.

Je vais voir à la fenêtre. Ça tombe dru cette putain de neige. C’est mon grand-frère, il est au milieu de la rue et il crie mon prénom. Il n’a pas l’air de savoir quel appartement on squatte.

J’ouvre la fenêtre ou bien je lui parle à travers le carreau cassé ? Je ne sais plus. Je l’ai rejoint, j’avais froid, j’avais faim j’avais 18 ans depuis une dizaine de jours, inscrit dans une boite d’intérim. Je vais peut-être avoir une mission de déménageur, on me fera signe.

Adulte, ça va pas le faire tout de suite, je le vois bien.

C’est lui qui m’a dit dans la bagnole en me ramenant chez notre mère ? Non, c’est elle quand je suis arrivé, je crois. J’allais bientôt faire mes trois jours, elle avait fait annuler le report d’incorporation. « J’ai demandé que tu partes le plus tôt possible. » « J’espère qu’ils t’enverront en Allemagne. » « Tu dis que t’es un homme ? Ils vont t’apprendre à devenir un homme. »

J’ai fait mes trois jours, déclaré apte avec mes 48 kg d’os et de peau. Mon service militaire a commencé le 1er avril suivant. J’ai réussi à pas aller en Allemagne, ça sera Paris. Je suis orphelin de père depuis moins d’un an, on me laisse près de ma famille, je pourrais rentrer tous les soirs chez ma mère.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s