Réponses pour le blog « 1 human, 3 questions » en septembre 2013

D’où viens-tu ?

Je viens de la fusion charnelle d’un jeune homme pauvre et d’une jeune fille d’immigrés arméniens. Je viens de leur rencontre, de leur correspondance et de ce qui a suivi.

Je viens du désir de mon père. Je viens de mon obstination à vivre. Je viens du refus de mourir avant de naitre, du refus de mourir à la naissance, du refus de subir la vie qui a suivi.

De quoi as-tu peur ?

J’ai peur de vivre sans avoir peur. Peur de ne plus avoir besoin d’amour, peur d’être certain d’être aimé, peur de savoir ce qui m’attend.

J’ai peur qu’un jour mon cœur ne s’emballe plus pour un regard, la vision d’une nuque, d’une main, l’odeur des cheveux qui laisse son empreinte sensuelle sur l’oreiller.

Pourquoi vas-tu te lever demain matin ?

Demain, comme chaque matin, je vais me lever pour faire autre chose que ce que j’ai prévu de faire. Je remettrai à plus tard l’important, j’oublierai l’urgent, je négligerai l’indispensable.

Demain, comme chaque jour, j’apprendrai une nouvelle chose, je m’en passionnerai, j’en explorerai chaque détail, je m’y perdrai. Demain je serai vivant. Comme chaque jour.

 

Publicités