Féministe, mais pas trop

 

 

 

 

 

ATTENTION L’IMAGE QUI SUIT PEUT HEURTER VOTRE SENSIBILITÉ !

 

 

Vous êtes prêt-e-s ?

 

 

Allez, on y va :

903d21b5f8d6d07875b20b8f50c6748f

Traduction apeupresque : « si je devais dire quelle est l’émotion principale de la masculinité américaine, c’est l’anxiété. Pourquoi ? Parce que vous devez prouver votre masculinité tout le temps. »

C’est reblogué sur des sites « féministes » avec comme commentaires « voyez comme les hommes eux aussi souffrent du patriarcat. »

Oui je souffre de cette société patriarcale, mais non, je n’ai nul besoin de « prouver » ma masculinité. Si je faisait cela, je serai simplement quelqu’un qui s’accommode d’un truc mal foutu parce qu’au final il y trouve quelques avantages dont il ne souhaite pas se passer : ceux de la masculinité.

Bref, Michael Kimmel est féministe, mais pas trop. Faut pas déconner.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s